Données pour régner

Informations codées très variées, les métadonnées représentent un enjeu crucial pour la musique numérique.

On entend beaucoup parler de métadonnées dans l’industrie musicale, et pourtant la notion reste encore floue pour le commun des mortels. Alors, les métadonnées, qu’est-ce que c’est au juste ? Ce sont des informations codées décrivant le contenu de fichiers - en l’occurrence le contenu d’œuvres musicales numérisées, dans le cas qui nous intéresse. Ces informations peuvent prendre la forme de textes, images, hyperliens, ou encore numéros de références.

Dès Bach !

Le terme de métadonnées réactive les pires cauchemars des cancres en maths et - avec un brin d’imagination - en projette d’autres dans un bon vieux film d’espionnage, avec microfilms et gadgets technologiques à la clé. Et pourtant, on n’a pas attendu James Bond pour les inventer.

Les œuvres de Johann Sebastian Bach ont par exemple été classifiées par le musicologue allemand Wolfgang Schmieder, à l’aide de « l’index » BWV (Bach Werke Verzeichnis - catalogue des œuvres de Bach, en allemand) suivi d’un numéro de référence. La Passion selon Saint Jean correspond ainsi à la référence BWV245, qui n’est autre qu’une métadonnée permettant de pointer sur Internet tous les contenus associés : partitions, albums, vidéos, page wikipedia, ouvrages musicologiques, etc.

Références

Faites le test sur google ; le moteur de recherche propose 311 000 résultats. Si vous ne connaissez pas la référence exacte de l’œuvre, rassurez-vous ! Il y a d’autres chemins pour y parvenir : le nom de l’œuvre, du compositeur, la date de composition, sa tonalité, etc.  Autant de métadonnées que la référence BWV245 synthétise en une métadonnée cryptée, qui a en outre le mérite de contourner la barrière des langues. En effet, grâce à ce code, peu importe que vous recherchiez la Passion selon Saint Jean, Saint John Passion, Passio secundum Johannem ou Johannespassion ;  sur google, tous les résultats y seront associés… à condition évidemment d’être bien renseigné par les diffuseurs de contenus en ligne – de l’éditeur au producteur, en passant par l’artiste ou fan qui publie des vidéos sur YouTube. C’est là le nerf de la guerre sur Internet : le référencement.

Mozart interprète !

La recherche d’un album sera d’autant plus aisée que les métadonnées associées seront nombreuses et pertinentes. iTunes, de par sa position dominante sur le marché, dicte la nomenclature des fichiers musicaux pour leur distribution sur les plateformes de streaming et téléchargement. Initialement calqué sur le modèle des titres de morceaux pop, il évolue progressivement pour être mieux adapté à tous les répertoires, dont notamment la musique classique. Ceci devrait éviter à l’avenir de voir Mozart classé comme interprète, comme c’est encore le cas sur certaines plateformes.

"Plusieurs millions de dollars dorment à la banque en attendant d’être redistribués à Piste 6 artistes divers label inconnu"

Capital

Les métadonnées constituent donc un enjeu crucial pour la musique numérique, tant pour les utilisateurs que pour les professionnels du secteur. Si elles orientent en effet les internautes dans leurs recherches, elles aiguillent également les sociétés de perception de droits d’auteurs pour identifier la provenance des titres lus sur les plateformes de streaming ou diffusés sur les médias.

Un représentant de SoundExchange  - l’organisme de gestion collective américain en charge de la perception et de la répartition des revenus du streaming des webradios -  expliquait ainsi lors d’un débat de la dernière édition de SXSW1  que  "plusieurs millions de dollars dorment à la banque en attendant d’être redistribués à Piste 6 artistes divers label inconnu".

Capital dans l’économie de l’industrie musicale, le traitement des métadonnées a fait l’objet d’une étude - publiée par la Direction Générale des Médias et des Industries Culturelles - sur la faisabilité relative à la mise en place de registres ouverts.  Vers un web musical 3.0 plus que jamais collaboratif ?...

— Hannelore Guittet

1. SXSW (South by Southwest) est un des plus gros festivals de musique, organisé à Austin, au Texas (USA).

 

Le 12 Octobre 2017 par Hannelore Guittet

Partager cette page