Presse

Amanda Favier, invitée de Musiq'3

Amanda Favier était l'invitée de  Camille De Rijck dans "Demandez le programme", diffusé lundi 11 mai à midi sur Musiq'3.


Pour écouter l'émission, cliquez sur le lien ci-dessous

Les "douces touches" de Célimène Daudet dans Libération

"La pianiste interprète à sa manière, dans son «Messe noire», les dissonances de Liszt et Scriabine, soulignant leur fragilité."

Par Guillaume Tion, Libération

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Notes écarlates" - Zibeline

“Amanda Favier voue un amour contagieux à Igor Stravinsky [...]. Cela s’entend dès les premières notes de son Concerto pour violon : le son est clair, maîtrisé, d’une justesse imparable et pourtant tout y semble fragile, prêt à rompre. La virtuosité allant ici de pair avec une émotivité brute.”

Par Suzanne Canessa, Zibeline

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

La Croix présente le "Jardin vocal de Léo Warynski"

"La tentation est puissante d'associer aux voix des Métaboles le vocabulaire réservé aux essences rares : texture délicate rehaussée de teintes éclatantes, brillant et flexibilité, raffinement, opulence, griserie et fraîcheur..."

Par Emmanuelle Giuliani, La Croix Hebdo


Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

Joker absolu de Crescendo pour "The Sound of Trees"

La musique de Camille Pépin [...] est d’une fraîcheur, d’une vitalité et d’un optimisme qu’on ne retrouve que trop rarement dans les productions contemporaines, sans jamais verser dans le sentimentalisme ni dans une béatitude auréolée de candeur. [...] Voilà donc un voyage dont on conserve longtemps le souvenir et que l’on ne résiste pas à l’envie de refaire, encore et encore."

Par Olivier Vrins, Crescendo Magazine


Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Jardin féérique", album de la semaine de Concertclassic

"On ne peut que chaudement recommander à tous les amateurs de ce répertoire de s’y plonger ; il fera leurs délices !"

Par Alain Cochard, Concertclassic

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Les concertos de violon de Stravinsky et de Corigliano" sur On-Mag

"Encore un couplage audacieux, dans le domaine du concerto de violon cette fois, puisqu'il associe Igor Stravinsky et John Corigliano. Bien sûr, le principal attrait de ce disque est le concerto du compositeur américain, inspiré de la musique du film ''Le violon rouge'', une partition aux exigences techniques aussi considérables que celles requises par son illustre prédécesseur. Et que les interprétations d'Amanda Favier défendent avec une indéniable maestria."

Par Jean-Pierre Robert, On-Mag

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

Une version "très aboutie" et "pleine de fraîcheur" - ConcertoNet

"Techniquement très aboutie, pleine de caractère et de fraîcheur, cette version bénéficie en outre de la direction fine d’Adrien Perruchon à la tête de l’Orchestre philharmonique royal de Liège"

Par Simon Corley, ConcertoNet

 

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Les Métaboles cultivent le Jardin féerique" sur Olyrix

"La nature de tous ces jardins est par-dessus tout rendue grâce à la qualité de la prosodie, qui cultive chaque mot et chaque phrase, intelligible du murmure aux éclats, du brin d'herbe au chêne lyrique." 

Par Charles Arden, Ôlyrix

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

"Interprétation excellente" - Pizzicato

"The French violinist Amanda Favier provides a crisp, fresh and very rhetorical interpretation of Igor Stravinsky’s violin concerto. The clarity of the musical discourse also characterizes the orchestral part. Far from any romantic embellishment, soloist and conductor concentrate on rhythm, flexibility and colours. Extremes are avoided as far as possible, so that the music remains elegant in all its vitality."

Par Remy Franck

Pour lire la critique dans son intégralité (allemand et anglais), cliquez ci-dessous

The Red Violin dans Classique c'est cool

"Le témoignage d’Amandine Favier arrive à point pour se familiariser avec une œuvre facilement abordable qui possède un charme certain malgré quelques facilités. Les fulgurances ne sont pas pour déplaire aux violonistes qui trouvent là matière à démonstration. On peut préférer le faux classicisme de Stravinsky qu’Amanda Favier défend tous aussi bien."

Par Hugues Rameau-Crays

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

Un "jardin" original, approuvé par ResMusica

"Belle initiative, in fine, pour un programme audacieux, original et intelligemment conçu, défendu par un chef et des artistes qu’on se réjouit d’entendre dans leurs futures réalisations."

Par Pierre Degott

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous

Pages

Partager cette page