Presse

France Info transporté par Métamorphosis !

« Célia Oneto Bensaid propose une version de qualité, destructurée des Miroirs (Ravel) par la construction de l’album : elle trouve le ton juste, aérien des Noctuelles et subtilement liquide d'Une barque sur l'océan et propose des Oiseaux tristes très beaux, aux limites du silence. » 

Pour découvrir l'intégralité de l'article, cliquez ici :

Le Quatuor Ellipsos encensé par Utmisol !

"Le Quatuor Ellipsos, qui est dans sa dix-huitième année, se montre aussi incisif, joyeux et entraînant que redoutable techniquement pour faire revivre cette musique, certes un peu oubliée, mais toujours source de plaisir où malice, influences jazzistiques et lyrisme le disputent au néo-classicisme le plus élégant."

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici :

L'Ensemble Ouranos enchante déjà la critique et remporte un Opus d'Or !

"La magie opère et l'envoûtement n'est pas loin. Dans cette perspective, l'Ensemble Ouranos (Mathilde Calderini, Philibert Perrine, Amaury Viduvier, Rafael Angster, Nicolas Ramez) laisse son inspiration voguer sur des coloris enchanteurs au sein d'une virtuosité épanouie, pour un bonheur musical total. Assurément une heureuse surprise."

Découvrez ci-dessous l'article dans son intégralité : 

 

 

Concerto.net enchanté par le Quatuor Ellipsos

Voilà près de vingt ans que l'ensemble nantais perpétue l'excellence de la tradition française du quatuor de saxophones. Pour son sixième album, il s'intéresse à Fernande Decruck (...). On comprend que les musiciens s'attachent à éditer et à faire revivre ses oeuvres, évidemment virtuoses. 

Pour décourvir l'article dans son intégralité : 

Encore une belle critique pour "Haïti mon amour" !

La pianiste, dont la mère est originaire d'Haïti, invite à la découverte de trois compositeurs pionniers dans leur pays, incorporant dans leur musique des éléments nationaux (méringue, vaudou). (...) L'ensemble swingue doucement, avec raffinement et délicatesse, sensibilité et nostalgie. 

Pour lire l'article dans son intégralité : 

Télérama conquis par Flûte Transcriptions !

"On reconnait une transcription réussie à ce qu'elle fait oublier que l'oeuvre n'a pas été pensée pour l'instrument joué.(...)La flûtiste Raquele Magalhaes et la pianiste Marie-Josèphe Jude n'ont rien laissé au hasard, et ont adapté elles-mêmes des partitions écrites pour le violon". 

Un article à retrouver en intégralité dans le Télérama de cette semaine ! 

Grey Panthers transporté par Flûte Transcriptions !

 

On retrouve dans cet album des compositions bien connues dans leurs version originale pour violon et piano (...) mais ici dans la sonorité intime et chaleureuse de la flûte de Raquele Magalhaes, ces morceaux trouvent une nouvelle et surprenante vitalité. 

Pour en lire davantage de cet article en italien cliquez ci-dessous :

L'Alsace enchantée par Métamorphosis !

"Célia Oneto Bensaid franchit un nouveau palier avec cet albulm intimiste où s'entrecroisent Métamorphosis de Philip Glass, Miroirs de Ravel et Number 1 de Camille Pépin. Un programme résolument contemporain, audacieux et tout à fait cohérent."

 

RMTnews International s'enthousiasme pour Flûte Transcriptions !

"Il y a, dans ce disque, le désir de deux grandes artistes de jouer ensemble un répertoire élargi au-delà de la littérature plus réduite de leurs instruments respectifs le piano et la flûte, Marie-Josèphe Jude, pianiste et Raquele Maghales, flûtiste, se font donc le plaisir, pour le nôtre de renouveler notre écoute de certaines pages du romantisme allemand, à travers Robert Schumann, et du symbolisme français de Debussy et Ravel". 

Pour lire l'article en entier, cliquez ci-dessous : 

Musicologie.org s'enthousiasme pour l'album "Saxophonie" du Quatuor Ellipsos !

Pour lire la critique, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Opus Klassiek conquis par l'album "Saxophonie" des Ellipsos !

"Quel régal pour les saxophonistes [...] ! Le Quatuor Ellipsos excelle dans ce répertoire."

Pour lire la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous.

Opus Klassiek convaincu par l'album "Metamorphosis" de Celia Oneto Bensaid

"Les cycles en plusieurs parties de Ravel et Glass sont pris ensemble et placés alternativement. À l'écoute d'une seule traite, celle-ci fait en effet un effet merveilleux [...] les doigts de Oneto Bensaid volent et glissent avec souplesse et aisance"

Pour découvrir la critique dans son intégralité, cliquez ci-dessous.

Pages

Partager cette page