25 Mai 2018

Milhaud, Stravinsky Orchestre national d'Île-de-France, Enrique Mazzola, Rex Lawson

Informations

Après deux premiers albums consacrés au bel canto italien et à l’Espagne de De Falla, l’Orchestre national d’Île-de-France fait un détour par la France et nous invite à la danse avec un 3e opus dédié aux musiques de ballet crées à l’Opéra de Paris.
Rareté tombé injustement dans l’oubli, La Bien aimée est un petit bijou de collage, Milhaud ayant juxtaposé des partitions de Schubert et Liszt, arrangées pour pianola (piano mécanique) et orchestre. Chef d’œuvre incontournable, l’Oiseau de feu d’Igor Stravinsky nous embarque dans l’univers enchanteur des contes russes, sous la baguette exaltée d’Enrique Mazzola.

Écouter

  • 1 Milhaud - La Bien aimée : Ouverture : Sposalizio / Liszt 07:18
  • 2 Valse - Impromptu / Liszt 04:56
  • 3 Valse III / Schubert, Liszt 08:22
  • 4 Première valse oubliée / Liszt 03:13
  • 5 Valse VI / Schubert, Liszt 08:58
  • 6 Final : Grand galop chromatique / Liszt 03:24
  • 7 Stravinsky - L'Oiseau de feu : Introduction 02:47
  • 8 Danse de l'Oiseau de feu 00:18
  • 9 Variations de l'Oiseau de feu 01:16
  • 10 Pantomime I 00:26
  • 11 Pas de deux : l'Oiseau de feu et Ivan Tsarévitch 04:40
  • 12 Pantomime II 00:23
  • 13 Scherzo : danse des Princesses 02:33
  • 14 Pantomime III 01:20
  • 15 Khorovode des Princesses 04:38
  • 16 Danse infernale de Kachtcheï et de ses sujets 04:37
  • 17 Berceuse 03:46
  • 18 Finale 03:21

Concerts

Aucun concert pour le moment.

Partager cette page