26 Janvier 2018

Messiaen, Debussy Célimène Daudet

Informations

Composés à une dizaine d'années d'écart, les préludes du jeune Messiaen et de Debussy,  artiste alors déjà consacré, présentent de troublantes similitudes de style, qui se retrouvent jusque dans la poésie et la mystique de leurs titres.
Pour son premier album solo chez NoMadMusic, Célimène Daudet s'est plu à imaginer une filiation imaginaire entre les deux compositeurs, juxtaposant leurs oeuvres pour mieux en souligner la parenté.
Vingt préludes en forme de carte postale sonore, vingt miniatures aux frontières de l'impressionnisme, comme autant d'instantanés de vie et d'évocations oniriques, des feuilles mortes de l'automne à un voyage imaginaire en Espagne, des mille couleurs d'un feu d'artifice à la désolation d'un paysage triste...

Écouter

  • 1 Messiaen: La colombe 2:02
  • 2 Chant d'extase dans un paysage triste 7:08
  • 3 Le nombre léger 1:51
  • 4 Instants défunts 4:02
  • 5 Les sons impalpables du rêve 4:22
  • 6 Cloches d'angoisses et larmes d'adieu 8:46
  • 7 Plainte calme 2:47
  • 8 Un reflet dans le vent 5:29
  • 9 Debussy: Brouillards 3:24
  • 10 Feuilles mortes 3:11
  • 11 La Puerta del Vino 3:48
  • 12 Les Fées sont d'exquises danseuses 3:30
  • 13 Bruyères 2:59
  • 14 General Lavine-eccentric 2:50
  • 15 La terrasse des audiences du clair de lune 4:36
  • 16 Ondine 3:45
  • 17 Hommage à S. Pickwick Esq. P.P.M.P.C. 2:44
  • 18 Canope 3:08
  • 19 Les tierces alternées 2:56
  • 20 Feux d'Artifice 5:11

Concerts

Partager cette page